Chine : réaliser un audit interne

Audit interne en Chine : comment faire ?

Un article de Jean-Yves LE CORRE,
consultant spécialiste de la gestion financière et du management du risque en Chine.

 

 

Comment une démarche d’audit interne peut-elle fonctionner efficacement en Chine ?
 

Un contexte

A priori tout s’oppose en Chine à une pratique moderne d’audit interne. 

Le rôle de l’auditeur interne, basé sur l’indépendance et l’accès à l’information, apparaît diamétralement opposé aux valeurs de  discipline et de respect de la hiérarchie, si présentes dans le modèle de management à la chinoise.
 

Des difficultés

Dans la société chinoise, la forte centralisation et l’autorité ne favorisent pas la remontée des problèmes.

Faire un contrôle est souvent considéré comme étant un manque de confiance envers la personne contrôlée. S’il y a un audit, c’est que quelque chose ne va pas.

Ainsi pour ne pas perdre la face, le salarié chinois préférera dissimuler la faute, la minimiser ou encore démissionner plutôt que de communiquer ouvertement pour solutionner des problèmes. Pourtant il y a des formes de contrôle en Chine et celles-ci évoluent car les entreprises chinoises ont besoin d’intégrer des pratiques efficaces de management pour assurer leur compétitivité sur tous les fronts.
 

Des solutions

L’obsession du consensus, le sens de la hiérarchie et le besoin d’ordre doivent être pris en considération pour envisager une autre forme de contrôle basée sur l’échange de connaissances et la volonté de progrès.
 

On pourrait assimiler l’auditeur interne à un coach ou à un expert, celui qui vient aider les autres à progresser.
 

Il y a donc un certain nombre de pré requis indispensables pour réussir sa mission d’audit dans l’Empire du Milieu :

  • Il faut d’abord connaître les bonnes pratiques appliquées en Chine par les équipes d’audit interne.
  • Ensuite il est important d’appréhender les différences culturelles et d’évaluer leurs impacts sur la mission d’audit.
  • Enfin il faut comprendre son propre style d’auditeur interne au regard des comportements et styles de communication chinois.

Pour réussir une négociation en Chine


Jean-Yves LE CORRE

Jean-Yves Le Corre, consultant Chine Akteos

Jean-Yves LE CORRE est un consultant expert de la Chine et notamment du secteur financier.
 

Installé depuis 2005 à Shanghai, après une carrière à l'international, notamment pour Heineken en tant qu'auditeur interne, Jean-Yves LE CORRE forme de nombreux managers multiculturels d'entreprises internationales, en audit interne, finance et conseil en management.
 

Il est l'auteur de diverses publications dont ‘The practical guide for internal auditing in China’.

Voir les autres rubriques

  1. DossierDocumentation

Google+

AKTEOS

6 rue du Quatre Septembre
92130 Issy les Moulineaux
France

Dept Interentreprises
+33 (0)1 55 95 85 13
inter@akteos.fr


Dept Intra-entreprise

+33 (0)1 55 95 85 18
intra@akteos.fr

Akteos autour du monde

Amsterdam

Bangalore

Beijing

Berlin

Bruxelles

Casablanca

Chennai

Dubaï

Genève

Hong Kong

Istanbul

Lisbonne

Londres

Madrid

Mexico

Milan

Montréal

Moscou

Nairobi

Niamey

Paris

Prague

Rangoun

Rio de Janeiro

Sao Paulo

Shanghai

Singapour

Tel Aviv

Tokyo

Washington

Nous utilisons des cookies à des fins de statistiques et personnalisation des contenus.

Akteos a également publié sa politique de confidentialité sur la gestion des données à caractère personnel.

En savoir plus

J'ACCEPTE